LES CLOCHES DE L'EGLISE DE LA BROQUE  
http://www.ardenneweb.eu/files/admin/123caa4f9a35776ac552fe589f5d832d.jpg
 
         
       
 
         
         
           
         
         
         
         
         
           
       L’église Sainte-Libaire de La Broque est construite sous l’abbatiat dom Augustin Calmet, abbé de Senones.    
  Le clocher est alors en avancée sur la façade, avant de subir des modifications. Le patronat de sainte Libaire,    
  martyre décapitée à Grand (Vosges), n’est pas très fréquent en Alsace, et rappelle que, durant une époque,    
  la commune a été en partie intégrée à la Lorraine.    
       En effet, durant la première moitié du XVIIIe siècle, certaines maisons de La Broque relevaient du duc de    
  Lorraine, alors que d’autres dépendaient du prince de Salm.    
        Cloche de l'église Sainte-Libaire, La Broque
 
 
         
         
            Cloche de l'église Sainte    
            Libaire de La Broque 1770    
         
     
 
 
       Des trois cloches qui chantent dans le clocher, la plus grande est une pièce    
  dont on peut être fier et s'enorgueillir : elle est, en effet, un don des Princes de Salm.    
       Son diamètre est de 1 m. 13, elle pèse 930 kg et donne le fa.    
       Elle porte sur ses flancs l'inscription suivante:  
     
      J'AY ETE BENIE PAR Mr NICOLAS DAMIN PRETRE CURE  
             L'AN DE GRACE 1770      
             
           J'AY EU POUR PARAIN T.H. T.P. T.I. PRINCE S.A.S.  
    MONSEIGNEUR LOUIS CHARLES OTTON DE VIPUCEL ET BAN DE SALM  
             PRINCE REGNANT DE SALM-SALM  
    POUR MARAINE S.A.S. MADAME LA PRINCESSE JOSEPH DE SALM-SALM  
    J'AY ETE FAITE MOY ET MES COMPAGNES PAR JEAN BAPTISTE FOURNO  
            FONDEUR DE FEU SA MAJESTE ROY DE POLOGNE  
     
       Le Prince régnant, Louis Charles Othon, venait, en 1769, de succéder à son père, Nicolas-Léopold,    
  premier prince de Salm-Salm. II était l'aîné de 18 enfants et la princesse Marie-Josepha, marraine de    
  la cloche, était sa soeur. Le 30 octobre 1771 elle épousa en grande pompe Charles-Albert, prince    
  règnant de Hohenlohe et Waldenbourg ; la bénédiction nuptiale lui fut donnée au château de Senones    
  par le prince Guillaume-Florentin de Salm-Salm, évêque de Tournai.    
       Un si illustre parrainage épargna à notre cloche le triste sort de ses deux compagnes arrachées    
  à leur beffroi en 1917 et emmenées en Allemagne. Bien que les curés s'opposèrent aux exigences    
  allemandes en arguant que pour livrer les cloches elles devaient-être dépouillées de leur caractère    
  sacré. L'évêque de Namur qui administrait les parties occupées des diocèses français, leva les scrupules    
  légitimes des curés.  
       La plus petite périt dans son exil, l'autre fut retrouvée, mais si endommagée qu'on fut obligé de la    
  refondre.  
       Depuis 1923 deux nouvelles soeurs ont été données à la cloche des princes.    
       La première a un diamètre de 1 m. 01, elle pèse 650 kg et donne le sol. On peut y lire l'inscription    
  suivante:  
     
  JE M'APPELLE LIBAIRE ; J'AI ETE FONDUE EN 1923 ERNEST MARCHAL ETANT MAIRE, ANTOINE  
  RAPP CURE DE LA BROQUE. J'AI EU POUR PARRAINS : GEORGES SAINT MARTIN, EMILE WOLFF,  
  JOSEPH DIEUDONNE, ALBERT HUMBERT, AUGUSTE SALMON et MARRAINES : MADELEINE SAINT  
  MARTIN, MARIE MALAPERT, JEANNE REMY, MARIE GABRIEL, APPOLINE DIEUDONNE.  
  MESSAGERE DE DIEU J'INVITE A LA PRIERE ET A L'ESPERANCE.  
     
       La seconde a un diamètre de 90 cm, pèse 460 kg, donne le la, et dit:    
     
  JE M'APPELLE MARIE-FRANCE. J'AI ETE FONDUE EN 1923 ERNEST MARCHAL ETANT MAIRE,  
  ANTOINE RAPP CURE DE LA BROQUE. J'AI EU POUR PARRAINS MAURICE REMY, LEON ANDRE,  
  PAUL FITTE, EMILE BASTIEN, ET MARRAINES GABRIELLE REMY, ADELINE SAYER, MARIE HECK,  
  AMELIE FOURNIER. DIEU BENISSE L'EGLISE ET LA FRANCE, CONSOLE LES AFFLIGES.  
     
       L'électrification des cloches a été faite en mars 1953 par la maison A. Didelot, de Sarrebourg    
  (Moselle) agent des Etablissements Mamias, de Gagny (Seine-et-Oise). On profita de l'occasion    
  pour introduire la sonnerie du couvre-feu (à 22 heures).    
     
 
Église Sainte-Libaire, La Broque
 
   
   
   
   
   
   
   
   
    mis à jour le 20/12/2016