Frédéric de SALM, Comte de RENNEBERG, fils naturel légitimé  
     
           de Frédéric III second Prince régnant de SALM KYRBOURG  
     
 
       
    Fiche d'identification du Officier de Régiment de Cuirassiers  
    Comte de Renneberg
 
    Frédéric Pierre Félicité Zéphirin  
    Chef d'escadron de l'ex  
    1er Régiment de Cuirassiers  
    22 Juin 1819  
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
  Le comte de Renneberg est né à Paris le 13 janvier 1781, il commence sa carrière militaire au service de la  
  Hollande, comme cadet dans le 1er régiment de Dragons, le 1er mai 1796. En 1799, son régiment est dans  
  le Nord de la Hollande où il combat contre les anglo-russes (il indique qu'il est envoyé en mission auprès  
  du général en chef Brune, lors de la bataille de Kastricum du 6 octobre). Il participe ensuite à la campagne  
  d'Allemagne de 1800 à l'armée Gallo-Batave commandée par Augereau, sa division étant commandée par  
  le général Dumonceau. Il se marie le 7 Février 1802 à Jacqueline Marie Louise Anne Guillaumette la Zuylen  
  la Nyevelt, née en 1781. Nommé chambellan du Prince Jean Othon de Salm, puis devient sous-lieutenant  
  de son régiment le 8 avril 1802. Il participe à la campagne d'Allemagne de 1805. Il passe lieutenant le 30  
  juillet 1806, la même année il est dans l'armée d'observation dans le Frioul autrichien et en Prusse. Entre  
  temps il aura un fils né le 24 septembre 1803 (marié à Osnabrick le 3 septembre 1824 avec A. J. M. J. Schuyt  
  et duquel naitra une fille le 10 novembre 1830). Le 7 février 1807, il obtient le grade de capitaine aide de  
  camp du lieutenant général Daendels, puis le 13 il est fait chevalier de l'Ordre royal de Hollande. Quelques  
  jours plus tard, il embarque pour Lisbonne où il arrive le 23 mai 1807, mais en juin, alors qu'il part pour  
  les Indes Orientales, son navire est capturé par les Anglais. Il est prisonnier en Angleterre jusqu'au 27 mai  
  1808. Il participe à la campagne de Russie en 1812, il devient la même année chef d'escadron au 14e    
  regiment de cuirassiers, il fait la campagne d'Allemagne de 1813 et reçoit le titre d'officier de la Légion  
  d'Honneur le 4 décembre 1813. Il est de nouveau fait prisonnier lors de la campagne de France, libéré le  
  25 novembre 1815. Sont joints tableau et certificat de de ses états de service, ainsi qu'une Relation des  
  charges faites par les deux escadrons du 14e régiment de cuirassiers, commandée par le capitaine comte  
  de Renneberg, dans la journée du 18 octobre 1812, devant Polotsk.    
         
         
  Frédéric Pierre Félicité Zéphirin de Salm, comte de RENNEBERG (1781- après 1846) officier.  
  MANUSCRIT de l'Etat circonstancié des services et des campagnes de Mr le Comte de Renneberg, [1816] :  
       
  Ce manuscrit très détaillé a vraisemblablement été élaboré d'après des journaux intimes du comte.  
  Il retrace dans le détail sa carrière et ses exploits militaires depuis 1796 jusqu'à 1816, parfois au jour le jour.  
  Le comte de Renneberg est né à Paris le 23 janvier 1781, il commence sa carrière militaire au service de la  
  Hollande, comme cadet dans le 1er régiment de Dragons, le 1er mai 1796. En 1799, son régiment est dans  
  le Nord de la Hollande où il combat contre les Anglo-Russes (il indique qu'il est envoyé en mission auprès  
  du général en chef BRUNE, lors de la bataille de Kastricum du 6 octobre).  
  Il participe ensuite à la campagne d'Allemagne de 1800 dans l'armée Gallo-Batave commandée par  
  AUGEREAU, sa division étant commandée par le général DUMONCEAU. Il devient sous-lieutenant de son  
  régiment le 8 avril 1802. Il participe à la campagne d'Allemagne de 1805. Il passe lieutenant le 30 juillet 1806,  
  la même année il est dans l'armée d'observation dans le Frioul autrichien et en Prusse. Le 7 février 1807, il  
  obtient le grade de capitaine aide de camp du lieutenant général DAENDELS, puis le 13 il est fait chevalier  
  de l'Ordre royal de Hollande. Quelques jours plus tard, il embarque pour Lisbonne où il arrive le 23 mai  
  1807, mais en juin, alors qu'il part pour les Indes Orientales, son navire est capturé par les Anglais.  
  Il est prisonnier en Angleterre jusqu'au 27 mai 1808. Il participe à la campagne de Russie en 1812, il devient  
  la même année chef d'escadron au 14e régiment de Cuirassiers, il fait la campagne d'Allemagne de 1813 et  
  reçoit le titre d'officier de la Légion d'Honneur le 4 décembre 1813.  
  Il est de nouveau fait prisonnier lors de la campagne de France, libéré le 25 novembre 1815, il se fixe à  
  Blois, il sera fait chevalier de Saint-Louis en 1818.  
  ON JOINT un état de ses services, signé par les membres du conseil d'administration du 14e régiment de  
  cuirassiers (Paris 25 mars 1814), un certificat de services et de pension militaire de retraite (4 mai 1846),  
  une « Relation des charges faites par les deux escadrons du 14e Régiment de cuirassiers, commandés  
  par le Capitaine Comte de Renneberg, dans la journée du 18 octobre 1812, devant POLOTSK », et des  
  fragments de notes sur ses services, 1797-1799, etc.  
     
     
  Extrait de son Acte de Naissance :  
     
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
  Le Mardi vingt trois janvier mil sept cen quatre vingt un a été baptisé,
  frederic pierre felicité zéphirin, né de ce jour, fils de très haut et très
  puissant et sérénissime prince Frederic, par la grace de Dieu, prince
  régnant de Salm Kyrbourg, Wilgrave de Dhaun, Rhingrave de Stein
  Landgrave d'entre la Moselle et le Rhin, Comte de Rennberg, Seigneur
  Régalien de Fenestrange, Wildebourg, Stonheim, Troneken,  
  Dimmeringen, Worstadt, Syn et Merksheim, Baron de Leuze, de Pug
  et Melsbruck, Sgr de calbre, Sgr la Lys, Wimy, Vorlgen et baybes,
  Seigneur engagiste et propriétaire du Canal de province de ses  
  dépendances, prince de Hornes, Doverisque et du St Empire, Comte
  de Baulignees, de Bailleul et de haut Kerke libre, Baron de Boxtet,
  Baron de Loires et de Lesdain, Sgr de St Martin gauchin, Légal de
  celles Pierremont, Rosemont et Lestrein, père d'Artois et grand veneur
  héréditaire de l'Empire au cercle de Bourgogne, grand d'Espagne de
  la première classe, Chevalier de l'ordre palatin de St Hubert,  
  demeurant actuellement à Paris en son hotel, rue de Varenne et d'une
  mère inconnue.  
  Le Parrain Pierre Nicolas Coste d'Ornobat, capitaine de dragons, la
  Marraine Françoise David, femme de Adam Nicolas, bourgeois de  
  Paris, demeurant rue Verderet et Maitresse Sage Femme, laquelle a
  présenté l'enfant au baptême avec le père qui a signé, Frédéric prince
  régnant de Salm Kyrbourg Coste d'Ornobat david Langevin du Mesnil.
    Pour extrait conforme. Ce 29 Mai 1819  
    Le Secrétaire Général de la Préfecture  
     
 
 
  Ses états militaires de service et campagnes :  
 
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 
  Son serment de fidélité au Roi de France :  
 
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
 
 
 
 
         
     
    Carnet de deuil du Gaulois N° 1691 en date du Samedi 16 Avril 1887 :    
         
         Nous apprenons la mort de S. A. le prince Frédéric de Salm Kirbourg d'Ahaus et de Bochet.    
    Il était le neveu du prince Otto de Salm Kirbourg et fils unique de Frédéric III et d'une princesse de    
    Hohenzollern. (voir note du webmaster ci-dessous)    
         Son père officier français très distingué, avait reçu de Napoléon, en 1803, une principauté    
    d'Allemagne, à titre d'indemnité.    
         Plus tard, l'Empereur ayant repris la principauté, gratifia le prince d'une inscription de 400 000    
    francs sur le Grand Livre.    
         Le prince qui vient de mourir était donc cousin de l'impératrice d'Allemagne.    
         Le prince de Salm était comte de Renneberg et grand d'Espagne de première classe. Il a succombé  
    hier, dans sa villa d'Autrain à Chelles (Seine et Marne) à l'âge de soixante trois ans.    
         Le corps sera transporté aujourd'hui dans les caveaux de l'église de l'Annonciation à Passy.    
     
                 
        Frédéric V      
                    2° Prince médiatisé de Salm Kyrbourg      
      1859   5/11/1823 - 12/4/1887   1887    
        1844 - Eleonore de Laval      
        Princesse de la Trémoille      
                   
     
    webmaster :    
     
    Le prince défunt était le petit fils de Frédéric III, qui fut décapité lors de la Révolution française,    
    et non son fils. Son père était Frédéric IV Ernest Othon Philippe de Salm Kyrbourg et sa mère    
    Rosalie Cécile Prévost, Baronne de Bordeaux et il était effectivement fils unique.    
    Avec son épouse Eléonore de Laval, ils eurent un fils unique Frédéric VI, né le 3 aout 1845 à    
    Bruxelles, qui épousera morganatiquement en 1883 à Londres, la baronne Louise le Grand de    
    Renneberg. Elle sera élevée, en juin 1885, par Ernest II Duc de Saxe Cobourg, Dame de Eichhof    
    puis en mars 1917, par Guillaume II Empereur d'Allemagne, Dame de Renneberg.    
    Le prince Otto dont il est question comme son oncle n'est autre que son père Frédéric IV Ernest    
    Othon ou Otto.    
     
     
     
 
 
 
 
 
   
  retour à la page d'accueil de l'Atelier de Jack  
 
 
 
 
  modifié le 7/03/2017