DOM JEAN FRANCOIS LOMBARD    
     
     
  4 Décembre 1733 -- 11 Janvier 1815    
 
       
       
  Dieu fait ses recommendations à Adam et Eve  
     
  En 1779, arrivée de Dom JEAN FRANCOIS LOMBARD, nouveau prieur de l’abbaye de Senones. Né le 4 décembre 1733, à Han sur    
  Meuse, il fait profession de la règle bénédictine à l’abbaye de St Mihiel le 15 août 1757. Il est envoyé à Senones où il occupe l’emploi    
  de secrétaire du chapitre de 1768 à 1770, puis de prieur.    
       
  En janvier 1779, il est nommé curé à St Jean du Mont, jusqu’au 30 mars 1784, lorsqu'il succède à Dom Fangé à la tête de l'abbaye    
  de Senones où il est élu à l’unanimité le 11 juin 1784, Abbé de Senones.    
       
  En 1793, réunion de la Principauté à la France, ce fut la spoliation de l’abbaye, l’exil des moines. Ce n’est que devant l’approche    
  imminente des troupes françaises, que Dom Lombard se décide à l’exil.    
       
  Dès le rétablissement du culte,en 1803, il y eut en France un premier essai de restauration bénédictine. Dom Lombard, supérieur    
  de la Congrégation de Saint-Vanne, resté en Lorraine jusqu'en mars 1793 et réfugié ensuite à Einsiedeln, puis à Saint-Blaise dans    
  la Forêt-Noire, rentra en France, réunit quelques-uns de ses anciens confrères et reprit la vie commune à Saint-Jean-du-Mont, non    
  loin de Senones. La petite communauté se composait de huit religieux, on y pratiquait jusqu'au lever de nuit,  le supérieur Dom    
  Lombard était un homme distingué, pieux, savant, parlant huit langues modernes. Le rêve de Dom Lombard était de restaurer son    
  abbaye de Senones, mais ce rêve ne se réalisa pas, au premier souffle, la communauté de Saint-Jean-du-Mont se dispersa.    
       
  Il avait racheté le presbytère qui avait été vendu comme bien national. Il en fait don après sa mort, à la fabrique (ce presbytère    
  appartenait à l’Association diocésaine de St Dié, qui l’a vendu en 2002).    
      Résumé d’après l’historique de Monsieur POULL, paru dans « MONTEE ».  
         
  Il mourut le 11 janvier 1815, à six heures du matin à l'âge de 82 ans.    
       
  Son acte de décès est ainsi conçu :    
  L'an 1815, le 11ème jour du mois de janvier, à sept heures du matin, par devant nous maire officier de l'état civil de la commune de Saulcy canton de    
  Senones - sans déclaration - nous maire ci-dessus n'ayant aucune connaissance de ses père ni mère, ni du lieu de leur résidence, je fais la déclaration    
  suivante : " Jean François Lombard ancien et dernier abbé du ci-devant couvent ou abbaye de Senones est décédé dans la maison ci-devant presbytérale    
  de Saint Jean, commune du Saulcy, le 11 janvier à 6 heures du matin à l'âge de 78 ans. J'ai la connaissance qu'il est né à Han, près St Mihiel, sans    
  autre connaissance, d'après plusieurs autres informations qui n'ont rien produit, non plus son acte de naissance."    
         
  Cet acte de décès, rédigé par le maire, est inscrit sur les registres de l'etat civil de la commune du Saulcy, dont faisait partie Saint    
  Jean-de-Mont. Le registre de la paroisse porte l'inscription suivante :    
         
  L'an 1815, le 11 janvier, Dom J. Lombard dernier abbé de l'abbaye de Senones, congrégation des bénédictins de l'ordre de St Vanne et de St Hudulphe,    
  bienfaiteur de la paroisse de St Jean-de-Mont et des sœurs de la Doctrine chrétienne, n'ayant jamais donné que l'exemple le plus édifiant, est décédé à    
  St Jean-de-Mont, au grand regret de tous les fidèles. Le lendemain son corps a été inhumé sous le portail de l'église paroissiale à 11 heures du matin,    
  36 heures après sa mort, en présence d'un grand nombre de fidèles, et nommément en présence de M. Nicolas Maurice, curé desservant la paroisse et de    
  M. Rémi Marchal, prêtre bénédictin, curé desservant de l'Allarmont, canton de Raon-l'Etape, qui ont signé avec moi.    
       
          MARCHAL, MAURICE Séb. MOINE, curé de Senones.  
     
   
         
         
      Dans le cimetière de Le Saulcy,    
      sous la grande croix reposent    
      les restes de Dom Lombard,    
      dernier abbé de Senones    
         
         
         
         
         
         
         
         
       
     
    retour à la page d'accueil de l'Atelier de Jack  
    retour à la page d'accueil de l'histoire de Salm  
     
       
     
  modifié le 21/10/2016