CHRONIQUE DE L'INVENTAIRE DE LA GALERIE  
       
                DE PEINTURES DES PRINCES DE SALM  
         
         
 
    Le 25 Mars 1793, les nouveaux commissaires de la Convention, dans le cadre de la réorganisation de la Principauté, chargèrent  
    par décret, de former un bureau d'administration provisoire des domaines nationaux dans cette nouvelle partie de la République  
    qui revint à la municipalité de Senones. Quand aux biens propres du Prince de Salm, qui ne pouvait être considéré comme émigré,  
    étant Prince d'Empire, il fallut un arrêté spécial pour en ordonner le séquestre. En exécution de cet arrêté des commissaires de la  
    Convention, un inventaire sommaire fut dressé avec apposition de scellées dans la maison du Prince de Salm, les 16, 17, 22, 23 et  
    24 Avril. Le bureau d'administration nomma Chargoit, afin d'inventorier les tableaux de la collection du Prince.  
     
    Ce choix était judicieux car J. B. Chargoit âgé de 60 ans en 1793 exerçait à Senones les fonctions de notaire. Il était d'abord établi  
    à Paris qu'il quitta en 1770 pour suivre à Senones, en qualité de conseiller et de secrétaire intime, le Prince de Salm.Après avoir  
    conservé pendant 13 ans ces fonctions de secrétaire, il obtint une place de notaire et fut en même temps chargé par le Prince de  
    la conservation des tableaux et de la bibliothèque du château.    
    Zone de Texte: Batailles
 
 
         
     
 
 
 
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
     
                             Bataille de Joseph Parrocel                   Bataille de Sébastien Vrancx  
     
 
     
     
    Pendant les 23 années de son séjour à Senones de 1770 à 1793, l'ancien secrétaire avait vu s'accroitre la galerie de Salm. Il  
    connaissait à merveille la collection dont il avait la charge et était en situation mieux que personne de l'apprécier à sa valeur  
    et d'en dresser un bon et fidèle inventaire.  
    L'inventaire avait débuté le 31 octobre 1793, Chargoit était alors absent, appelé dans le département de la Meurthe pour une  
    estimation de tableaux. Dans un premier temps, le commissaire Thouvenin se contenta de mentionner le nombre de tableaux  
    et objets d'art qu'il rencontrait laissant à Chargoit le soin de les décrire et de les évaluer à son retour. D'après cet inventaire  
    sommaire, nous constatons la présence au château de Senones de 120 tableaux, 17 grands portraits, 30 petits et une collection  
    d'estampes certaines encadrées, les autres conservées en portefeuille ou en volume broché.  
     
    Chargoit revint à Senones, peu de temps après et dressa l'inventaire des tableaux qui fut terminé le 22 février 1794. Les tableaux  
    de valeur artistique étaient au nombre de 120 identique à celui du commissaire Thouvenin qui eut lieu à l'apposition de scellées  
    après la mise sous séquestre.  
    Chargoit donne quelques appréciations sur les œuvres les plus précieuses.  
     
    Au début du XIXème siècle, la moitié de cette collection disparaitra, l'autre moitié étant conservée au Musée départemental d'Epinal.  
     
    La direction du District de Senones reste gardien des 120 tableaux de la galerie de Salm demeurés dans l'ancien château du  
    Prince et conserva fidèlement ce dépôt. Les hommes qui remplirent ces fonctions publiques de 1793 à 1800 ont apportés tous  
    leurs soins à la conservation de ces objets d'art séquestrés.  
 
    De plus, en 1794, le commissaire temporaire des arts fit transporter à l'ancien château, en plus des trableaux et des livres du Prince,  
    les 13 à 14 000 volumes de la bibliothèque de l'Abbaye dont les batiments devaient servir d'hopital. Puis décision en 1796, d'envoyer  
    les tableaux et livres du Prince à Epinal..Un premier envoi a lieu le 16 novembre composé de deux caisses de livres et six caisses  
    renfermant 70 tableaux. Un second envoi, le 14 décembre, contenant 52 tableaux renfermés dans 7 caisses.  
    L'emballage et le transport coûta 962 francs au Département.  
   
 
 
      Princes  
     
 
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
       
            Nicolas Léopold et Dorothée de Salm Salm de leur union (1719 à 1751) 18 enfants           Constantin Alexandre Joseph,  
    mais également la réunification de deux branches de la famille de Salm               3° et dernier Prince souverain de Salm Salm  
                    1er Prince souverain de Salm Salm de 1751 à 1770                de 1778 à 1793 puis médiatisé de 1793 à 1828  
     
 
       
    En 1800, quand la Constitution de l'an VIII vint substituer aux administrations centrales, les Préfectures, les tableaux du Prince de  
    Salm servirent à décorer les appartements du Préfet. C'est à cette époque que nous voyons disparaître la moitié de la collection  
    dont le désastre fut la nuit du 20 au 21 février 1808 dans l'incendie des salons de la Préfecture qui détruisit complétement les 41  
    tableaux qui s'y trouvaient, dont un Rembrandt : " mère apprenant à lire à sa fille".  
    En résumé, les 120 tableaux venant de Senones, 66 se trouvent actuellement au Musée départemental d'Epinal et 54 ont disparu.  
    De ces 54 tableaux, en laissant de côté les 41 brulés en 1808, restent 13 tableaux qui peuvent subsister dans des collections  
    publiques ou privées.  
    Ceux-ci sont connues des spécialistes et leur description parfois très complète permettra t'elle d'en retrouver quelques unes?  
 
 
 
 
  Portraits  
     
 
 
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
   
                Portrait de Calvin par Holbein        Tête de jeune fille par François Lemoine   Portrait de Luther par Holbein  
             
             
             
        La collection de tableaux des Princes de Salm :      
        (cliquez dessus pour voir la vidéo et mettez vous en      
        plein écran) : les tableaux ayant appartenu à la famille    
        des princes de Salm qui sont actuellement soit au musée    
        départemental d’Épinal (Vosges) ou au musée du château    
        d'Anholt à Isselburg  (Allemagne)        
             
 
 
     
  Retour à la page d'acceuil de l'Atelier de Jack    
  Retour à la page d'acceuil de l'histoire de Salm    
     
   
   
  mise à jour du 21/03/2016