LES RUPTURES DANS LA DESCENDANCE DES COMTES PUIS DES PRINCES DE SALM en VOSGES  
 
 
 
  Les descendants de la famille de Salm sont en priorité les mâles mais la primogéniture si elle devient la norme peut, dans certains cas  
     
  spécifiques et exceptionnels, diverger. Par exemple l'ainé qui se destine à une vie ecclésiastique ou une descendance unique de filles  
       
  dont l'époux peut reprendre la suite :  
     
     
  A En 1165 : Répartition entre Salm Inférieur en Belgique et Salm Supérieur en Vosges.  
     
  Elisabeth ou Elsa l'aînée hérite du comté de Salm Ardennes, alors que son frère Henri II créé le comté de Salm en Vosges autour de sa  
     
  vouerie de l'Abbaye de Senones  
     
  B En 1431 Répartition entre Haute Salm et Salm Badonviller sa capitale  
     
  A la mort du comte Jean III de Salm, le Comté fut réparti entre Simon II de Salm son fils avec sa première épouse  Wilhemine de Vergy et  
     
  Jean VI de Salm son fils avec sa seconde épouse Jeanne de Joinville. Cette première fracture donnera la Haute Salm avec la seigneurie  
     
  de Puttelange et la Salm Badonviller, du nom de la capitale de ce Comté.  
     
  C En 1475 successeur du Comté de Salm, Jean Comte sauvage de Salm, de par son épouse Jeannette de Salm  
     
  Le comte Simon II de Salm eut des jumeaux Jacques et Eve décédés tous deux en 1475 et Jeannette l'ainée qui succéda à son frère par  
     
  l'intermédiaire de son époux Von Stein qui régna sous le nom de Jean V de Salm, Comte sauvage de Salm, de Dhaun et de Kyrbourg.  
     
FRANÇOIS II DUC DE LORRAINE ET CHRISTINE ZU SALM
 
 
     
  D En 1570  Les deux branches créées en 1431 sont resoudèes ….      de Jean IX Comte de Salm  
     
  Le comte Frédéric 1er arrière petit fils de Jean V, celui dont on parle ci-dessus, se marie avec Françoise de Salm sœur  
     
  de Barbe de Salm abbesse de Remiremont, de Jean IX Comte de Salm célibataire régnant de 1548 à 1600 et de Paul.  
       
       
  E En 1597  Les branches resoudèes mais restent séparées       Christine de Salm et  
                François II duc de Lorraine  
  La fille unique de Paul, Christine épouse du Duc François II de Lorraine en 1597. La Principauté  
       
  unifiée dispose de deux suzerains : Frédéric 1er Prince de Salm en 1623 et François II, Duc de Lorraine.    
             
     
  F En 1719  Deux branches à nouveau réunifiées par mariage, la Principauté prend le nom de Salm Salm  
     
  Le Prince Louis Othon, descendant de Frédéric 1er et de Françoise de Salm, n'eut avec son épouse Albertine de Nassau Hadamar que  
     
  deux filles. Elles se marièrent toutes deux (Dorothée et Christine) avec Nicolas Léopold 1er Prince souverain de Salm Salm qui était  
       
  descendant de Frédéric 1er et de sa 4ème épouse Anne Amélie d'Erbach par la lignée des Salm Neuviller et ducs d'Hoogstraten. Pour  
       
  bien marquer le retour à la situation de 1570, la Principauté est rebaptisée Salm Salm en 1738.  
     
 
 
 
 
 
    Nicolas Léopold 1er Prince souverain de Salm Salm et  
    sa première épouse Dorothée Princesse de Salm Salm  
   
   
        Limites de la principauté de Salm Salm  
        définies par la Convention de 1751  
   
     
     
   
   
  G En 1751  Convention de séparation de la Principauté de Salm Salm    
   
  Depuis 1597, la Principauté appartient à la fois aux Princes de Salm Salm et aux Ducs de Lorraine. Le traité de Vienne de 1738 avait,  
     
  entre autre, transféré la possession du duché de Lorraine au roi de Pologne déchu Stanislas Leszczynscki, beau père de Louis XV  
 
  mais le duché devait revenir à la France.à son décès.  
 
  Nicolas Léopold, le Prince souverain (voir ci-dessus), de peur que sa Principauté ne revienne totalement à la France, négocie avec  
 
  Stanislas et Louis XV, une convention signée le 21 décembre 1751 aboutit après partage à une nouvelle Principauté autonome  
 
  allemande enclavée dans le territoire français et dont la capitale est Senones.  
 
  Pour définir le territoire de la principauté indépendante de Salm Salm, un bornage fut effectué suite au procès verbal du 5 janvier 1755.  
     
  (voir la page intitulée : "1755, abornement de la Principauté de Salm").  
 
 
  H En 1793  Rattachement de la principauté de Salm à la France révolutionnaire  
 
   
  Le prince Constantin Alexandre Joseph, le 3° et dernier souverain de Salm Salm, vient de déménager, avec  
   
  toute sa famille au château d'Anholt en Westphalie, propriété familiale depuis 1647 suite au mariage du Comte  
         
  Léopold Philippe de Salm et de Marie Anne de Bronckhorst.            Le Prince Constantin Alexandre de Salm Salm,  
                   3ème et dernier Prince souverain (1778 - 1793  
                   et 1802 - 1811)    
             
  I Du 30 octobre 1802 au 28 février 1811 La principauté de Salm, le renouveau dans la confédération du Rhin  
       
  La principauté de Salm (Salm et Kyrbourg)  fut reconstituée dans les territoires de l'extrême ouest de la Westphalie. Etat indépendant,  
       
  satellite de la France, sous la protection de Napoléon 1er, qui revint à la Prusse au traité de Vienne de 1815. Après l'effondrement de  
     
  la domination napoléonienne, en 1811, la Principauté de Salm est  absorbée dans le territoire français puis en 1815 avec le Congrès  
 
  de Vienne  elle est cette fois annexées par le Royaume de Prusse. Les Princes de Salm, si ils perdent leur souveraineté, ils gardent  
     
  leurs titres, restent médiatisés et conservent leurs propriétés.  
 
     
     
  J Aujourd'hui, plus de rupture et depuis plus de deux siècles les Princes sont médiatisés tel l'actuel 9ème Prince  
       
    de Salm Salm Charles Philippe    
     
  Charles Philippe est le 14ème Prince de Salm, 9ème Prince de Salm Salm, 9ème Prince de Salm
 
 
     
  Kyrbourg, Comte sauvage du Rhin, Prince de Ahaus et de Bocholt, Duc de Hoogstraten, Comte  
     
  de Anholt … avec sa famille de Salm Salm, descendante de Nicolas Léopold, réside aujourd'hui  
     
  au Manoir de Rhède, près du château d'Anholt transformé en hôtel de luxe et en musée.  
     
  Tandis que pour les chateaux de Senones : le premier est dans un état déplorable depuis un  
     
  incendie et le second après sa transformation en locaux industriels, il a retrouvé une seconde    
     
  jeunesse en appartements de standing.      Prince actuel Charles Philippe de Salm  
           
         
 
 
 
     
             
          Ce symbole de rupture et celui de réunion                     sont indiqués sur "Salm 1" plus de mille ans de comtes et de      
       
          princes de cette prestigieuse lignée internationale  
     
     
  retour à la page d'accueil de l'Atelier de Jack  
  modifié le 4/07/2017